Nous sommes deux thérapeutes différents, avec des sensibilités, des histoires, des formations, des patientèles et des pratiques différentes. Ces différences créent notre complémentarité et nos partages d’expériences nous ont permis d’enrichir nos accompagnements thérapeutiques et de les formaliser pour nos formations.

©Hypnose et Santé Formation

Éric MÉNER est médecin généraliste dans une maison de santé pluri professionnelle à Ploërmel (56) et professeur de médecine générale à la faculté de Rennes. Directeur du Département de Médecine Générale de 2014 à 2020, il oriente ses enseignements vers la relation médecin-patient. Il représente la médecine générale au conseil d’administration du collège universitaire de médecine intégrative et thérapies complémentaires (Cumic).

Il coordonne l’UE « médecine intégrative et thérapies complémentaires » pour les étudiants du second cycle des études médicales et éveille les internes de médecine générale à l’hypnose médicale thérapeutique au cours du troisième cycle. Il intervient régulièrement comme expert dans différentes formations professionnelles, congrès et conférences.

Il prépare un DU d’hypnose clinique et thérapeutique qui sera proposé par l’université de Rennes 1 en 2022.

A la demande de ses collègues, il a monté avec sa femme Anne-Claude une école de formation à l’hypnose qui ne forme que des soignants : Hypnose et Santé Formation, hébergée par l’association de formation médicale continue fmcActioN Ile de France.

 

 

Pourquoi un médecin généraliste a-t-il besoin d’intégrer à sa pratique un outil thérapeutique comme l’hypnose ? 

 

©Hypnose et Santé Formation

Anne-Claude MÉNER est psychomotricienne libérale depuis 2007 dans un espace de santé à Guer (56) après plusieurs postes en institutions et service hospitalier. Elle est formée en relaxation, haptonomie et hypnose thérapeutique. Elle a participé à la formation de professionnels de la petite enfance  avant de devenir une formatrice en hypnose thérapeutique. Elle expertise régulièrement en France des formations médicales en DPC. Tous les ans elle intervient au Congrès national de la médecine générale pour y présenter l’hypnose thérapeutique.

Elle a participé à un travail de recherche avec le service de pédopsychiatrie du Pr S. Tordjman sur «l’étude des effets des temps d’écoute de soi sur les capacité attentionnelles des enfants » dans une école rurale. Cette expérience l’a conduite à participer aux enseignements du diplôme d’université « du bébé à l’adolescence : développement normal et pathologique » de l’Université Rennes 1.

Avec Éric, elle a créé l’école Hypnose et Santé Formation. La complémentarité de leur regard, de leur expérience, de leur profil et de leur sensibilité est une vraie richesse pour cette formation.

 

 

Comment l’hypnose trouve-t-elle sa place dans la clinique psychomotrice ?

 

English version

Vous aimez notre approche ? Faites-la découvrir...